23 et 24 août 2020: Rotterdam.

Pour la suite du voyage,je retrouve un Simon qui est plus qu’heureux de retrouver les Pays-Bas j’ai l’impression…

Dans mon imaginaire Rotterdam c’était déjà ça…

Le plus grand port d’Europe.

Du moulin dans du quartier jusqu’ici rien de très surprenant…

Mais en s’approchant plus du centre ville,on ne s’attendait pas à ça!

Une cité tournait vers le modernisme.

Le pont ferroviaire De Hef.

Et son voisin le Willemsbrug paré de rouge.

Allez Rotterdam on se dit à demain pour une exploration de jour.

Le lendemain à proximité du Marktal,grand marché couvert à la déco originale.

A noter,les petites fenêtres au plafond ce sont des logements.

Un peu plus loin,en matière d’excentricité nous sommes pas mal avec ces maisons cubiques,les Kubuswoningen de Piet Blom.

Par curiosité nous avons visité une des maisons.Il faut pas se louper au niveau des mesures pour l’ameublement 😉.

La vue d’une des maisons,il y en a qui sont gâtés.

Autre quartier,autre ambiance avec la tour TV Euromast et cette belle pagode.

Un petit crochet dans le parc des musées où le dépôt Boijmans Van Beuningen nous en met plein la vue avec son effet miroir gigantesque.

Tiens si on allait en face ça a l’air sympa!

Et boum en vélo c’est rapide!Ici hommage aux docks américains avec l’hôtel New York et les inscriptions au sol de différentes villes U.S

Dernière vision sur le pont Erasmus avant de trinquer à cette belle découverte qu’est Rotterdam.

21 août 2020: Westkapelle et Zierikzee.

Ce matin je brave le vent qui souffle fort sur la côte pour voir les environs de Westkapelle,petite ville au bord de la mer.

Comme vous le verrez, ici c’est le coin des phares.

La plage de Westkapelle.

A l’intérieur de la ville,je retrouve les fameux bancs de mosaïque que j’avais découvert lors de ma première boucle.Sacré travail!

Après l’avoir découvert en pleine nuit la veille,voici un autre phare niché en pleine ville.Plutôt impressionnant…

Le hasard fait bien les choses,je passe ensuite la soirée dans une ville bien sympa: Zierikzee.

Cette partie de la ville a un charme fou!

Côté port c’est le spectacle des bateaux anciens.

Petit clin d’oeil à Amsterdam avec son drapeau.

Dernier regard jeté sur Zierikzee,je suis aux anges.

20 août 2020: Walsoorden et Middelburg.

Quand on aime on ne compte pas,je suis de retour sur les terres néerlandaises pour que du bonheur et très peu de pire😊.

La Zeeland sera mon premier terrain d’approche. Ici ce sont les dunes,les bateaux et le vent qui m’entoure.

A Walsoorden,le spot idéal!

Petite tour sur la plage à marée basse.

On voit passer tout type de bateaux.

Ce retour à la nature fait un bien fou.

La très bonne surprise de fin de journée,la ville de Middelburg.

Son bel hôtel de ville.

Un bout de la Long John Abbey Tower.

Juste à côté,le monastère datant du 12 ème siècle mérite le détour.

Sans oublier les canaux et le port de la ville qui apporte les ingrédients magiques à la visite.

Et sur le début de soirée c’est encore mieux!

L’apothéose le coucher de soleil vers Westkapelle…

16 et 17 août 2020: Anvers.

Dernière ville avant le franchissement de la frontière avec les Pays-Bas,Anvers ou Antwerpen.

Après un déluge de tous les diables,je commence ma visite avec un vélo indispensable si on veut pas partir sur un marathon.

La grande place (grote markt) a pris de la bourrasque.Mais comme les autres places centrales,elle donne le tournis avec toutes ses belles maisons.

Au centre la fontaine Brabo,légende d’où proviendrait le nom d’Antwerpen (main coupée).

A force d’être chez les flamands on a une vision qui décuple les vélos.

Pas mal de chouettes petites rues qui captent le regard.

Groen plaats avec le peintre Rubens qui garde un oeil sur sa ville.

Statue tirée du conte de Nello et Patrache.

Un peu à l’écart le quartier du port avec son musée moderne.On peut monter sur le toit mais malheureusement c’était fermé…Dommage car la vue devait être fantastique!

Se balader en vélo autour du port avec le soleil couchant,au top!

Lendemain,on garde le même braquet.

Un passage à la majestueuse gare centrale.

Ensuite rupture totale avec l’agitation citadine en se promenant au coeur d’un béguinage.

Un véritable havre de paix avec sa cour centrale et son labyrinthe de belles petites maisons.

Changement de décor,le quartier du port ayant eu son attrait sur moi la veille,j’y retourne pour aller contempler l’architecture contemporaine du Havenhuis (capitainerie).

Pour finir je me fais une petite expérience originale la traversée du tunnel Ste Anne en vélo en étant sous l’eau !

Délicat mais marrant l’escalator à vélo.

Énorme le fait de passer sous la flotte avec une température plus que fraîche…

De l’autre côté de l’Escaut,dernière vue d’ensemble sur Anvers.

15 août 2020: Malines.

Quelques kms plus au nord de Bruxelles,je bascule en Belgique Flamande.

Le dialecte change,les vélos se font plus présents,un avant-goût des Pays-Bas se fait sentir…

Et la ville de Malines ou Mechelen en néerlandais en est une jolie preuve.

La grande place,moins majestueuse que celle de Bruxelles bien-sûr mais dévoilant un charme pittoresque.

La cathédrale St-Rombaut.

Autre place très sympa avec la Schepenhuis (ancienne mairie de Malines) au fond.

Quand je vous disais qu’on a l’impression d’être aux Pays-Bas avec ces canaux.

Le plaisir de flâner à pied sur ces quais flottants.

Et de retrouver ces belles façades colorées.

12,13 et 14 août 2020: Bruxelles.

A l’assaut de la capitale!!!

Il fallait bien 3 jours ou plutôt 3 fin de journée (la chaleur étant bien présente ) pour en faire un joli tour.

Déjà je voulais dire qu’il est très difficile dans cette ville de passer à côté des frites,gaufres et bières à gogo…Enfin moi je n’ai pas pu y résister😊.

Mais passons,voilà les coins que j’ai apprécié de la capitale.

Je commence par du lourd,le palais royal.

Un coup d’oeil au parc de Bruxelles.Des espaces verts il y en a et ils sont loin d’être traversés en quelques foulées ici.

Un peu plus proche du centre, je tombe par hasard sur les galeries royales St Hubert et l’endroit est tellement majestueux que j’y remettrais les pieds pour ma pause gaufre.La classe!

La cathédrale des St Michel et Ste Gudule.

La place mythique de Bruxelles, la grande place avec son hôtel de ville et ses maisons de corporations.

Immense et magique avec ses décorations fastueuses!On ne sait plus où donner de la tête.

D’autres quartiers sympas,le marché aux poissons vers la place Ste Catherine.

Le lendemain,je m’excentre pas mal avec un métro qui s’enfonce dans la forêt,normal…

Direction les parcs d’Osseghem et de Laeken pour observer des choses atypiques.

L’Atomium,oeuvre étourdissante avec ses plus de 100m de hauteur.

Un peu plus loin, le pavillon chinois et la tour japonaise qui font office de musée.

On sort de la carte postale Bruxelloise avec ces bâtiments.

Retour au centre et au détour des rues je tombe sur des graffitis en l’honneur des BDistes Belges.

Hergé est là bien-sûr.

Bon je pouvais pas passer à côté du Manneken-pis,figure emblématique ici.

Et sa soeurette un peu moins connue,Jeanneke-pis.

Dernier jour du côté des institutions Européennes.

Le parc du cinquantenaire.

Aux portes du parlement Européen.

Pour mon dernier coin de visite,le mont des arts.

Très bel endroit où les musées et les différents styles d’arts se côtoient.

10 et 11 août 2020: Namur.

La joie de reprendre le vélo et de longer les quais pour aller visiter la capitale de la Wallonie:Namur.

Côté de la Sambre avec la citadelle en arrière plan.

Au bord du vieux centre.

Au détour des rues…

Cette fois on bascule l’autre côté,celui de la Meuse.

L’ancien pont qui relie Jambes à Namur.Une belle enjambée!

Après la vision du bas,celle du haut!

Les pas de géants pour les Namurois.

La ville montre toute sa beauté sur les hauteurs de la citadelle.

Oeuvre de Jan Fabre,Searching for Utopia.Original dans un cadre comme celui-ci.

Un parcours tout en plateaux et des vues superbes.

10 août 2020: Dinant.

Me voilà de retour en Belgique pour une nouvelle exploration.

Objectif principal Bruxelles mais avant cela quelques étapes en Wallonie.

Quelle belle entrée en jeu avec la ville de Dinant!

Je pars du haut et oui encore une citadelle😀,on n’en finit plus…

De là-haut une vue épatante !

A l’intérieur de la citadelle,un musée nous conte la vie des soldats au fil du temps.

Le dortoir.

Aucune bête n’a été maltraitée au cours de cette photo.

Fallait pas trop déconner à l’époque…

Heureusement pour moi je ferai que la version descente de la citadelle car montée +masque +canicule=Malaise.

En bas c’est tout aussi beau vers le pont Charles de Gaulle.

Petit clin d’oeil à la Pologne.

Balade sur les quais.

Au bout de ma promenade,le rocher légendaire de Bayard.

8 et 9 août 2020: Parc naturel des Ardennes.

A la découverte de la nature Ardennaise et une plongée au coeur de légendes médiévales.

Le chevalier Dardennor veille sur la vallée et un peu sur ma camionnette.

Sous une chaleur étouffante et une forêt dense,les chemins jouent au yoyo avec moi entre montée et descente.

De nombreux escarpements rocheux dans le coin.Panorama depuis la roche à 7 h(nom du sommet😊),en contrebas la ville de Monthermé.

Arrivé en soirée sur le site des 4 fils Aymon, 4 éperons rocheux représentant la légende des 4 chevaliers fuyant sur leur cheval Bayard le roi Charlemagne.


Sur la pointe nord du parc,Givet avec ses tours de garde,ses châteaux forts.

Et cadeau du soir, le ciel s’embrase.

7 août 2020: Charleville-Mézières.

Allons poser nos pas sur ceux de Rimbaud dans sa ville natale de Charleville-Mézières…

Le musée Rimbaud.Sur la droite chaque chaise comporte une bribe de ses poèmes.

La visite débute par le grenier,lieu de ses écrits et de ses inspirations.

En redescendant étage par étage nous suivons son destin hors du commun.

Belle illustration de l’homme aux semelles de vent!

Ses affaires de voyage sur sa période de vie en Afrique.

Un exemple de l’inspiration que le poète a pu créer sur de nombreux artistes.

Petit tour à la maison des ailleurs,lieu où Rimbaud a vécu une partie de son enfance.Chaque pièce de vie laissée intacte(murs,plafond…) représente une ville où il a séjourné.

Après cette immersion dans la vie de Rimbaud,allons jeter un œil à sa ville.

La grande place Ducale en mode estivale.


6 août 2020: Stenay et Sedan.

Avant de partir sur les routes Ardennaises, visite du musée de la bière à Stenay🍻,à la fraîche.

Des secrets de confection à toute son évolution au cours du temps, passionnante l’histoire de ce breuvage !

Classe les bouteilles d’antan !

En fin de journée,Sedan première étape dans les Ardennes.

La meuse va me suivre pendant quelques jours.

Le mastodonte,le château fort de Sedan.

Il y a de la place pour se garer je crois…

Un petit passage sur les toits me permet d’admirer la belle vue.

5 août 2020: Citadelle de Longwy et de Montmédy.

Aujourd’hui la thématique ce sont les citadelles!

Pour débuter celle de Longwy.

Je vais l’apprendre à mes dépens une citadelle c’est long à faire le tour 😊.

La porte de France,l’entrée de prestige.

A l’intérieur quelques bâtiments d’époque subsistent et je vous donne dans le mille,Vauban traînait par là…

En fin de journée,l’imprévu la citadelle de Montmédy,mon coup de coeur!

L’église St Martin.

Voilà comment assiéger une citadelle avec un Renault Trafic!

Les issues sur les remparts étant fermées,je me réfugie dans les fossés.

Dans les dédales autour de la citadelle,je me fais plaisir dans mon crapahutage.

Avec des points de vue superbes!

2 et 3 août 2020: Metz.

Quelle belle surprise que cette ville de Metz!

Après nous avoir conseillé à plusieurs reprises d’aller y jeter un œil,nous n’avons pas été déçus. Une belle ville fleurie entrecoupée d’ilots, de jolies places…

Depuis le pont St Marcel.

Le temple neuf et son jardin d’amour flotte sur la Moselle.

Sur la place de la comédie,une installation de jardins des quatre coins du monde exhalent leurs parfums.

Beau cadre pour notre repas.

La grandiose cathédrale de Metz.

Le jardin de l’esplanade où le souvenir des poilus et de Verlaine ne sont pas loin.

Avant de repartir,petite virée à Metz by night.

1er août 2020: Bar-le-Duc et la butte Montsec.

Sur la route en direction de Metz, pause-visite à Bar-le-Duc.

Église St Jean.

Sur les hauteurs d’une ancienne fortification, le musée Barrois.

Dans l’après-midi, nous prenons de l’altitude dans le parc naturel de la Lorraine à la butte Montsec.

Le mémorial Américain en souvenir d’une opération d’envergure lors de la première guerre mondiale.

Quand les Américains érigent un monument, ils font pas semblant.Site marquant offrant une vue à 360 degrés sur le parc.