28,29 et 30 juillet 2020: Parc naturel du Morvan.

Cette nouvelle boucle débute par l’exploration du parc du Morvan, endroit inconnu pour moi jusqu’ici…

Premier arrêt, le lac des Settons.

Petite balade autour du lac pour se dégourdir les jambes.

Deuxième jour, nous cherchons le frais dans les gorges de Narvau vers Lormes.

Sur l’autre rive, une belle montée nous attend.

Sur le hasard de notre route, nous tombons sur le château de Bazoches. Lieu de résidence de Vauban, le célèbre ingénieur militaire.

A droite, la chapelle où réside son tombeau.

Journée bien remplie pour nous…Nous la terminons par la visite de la ville de Vézelay, un des départs de Compostelle.

Montée par une jolie rue piétonne pour atteindre la basilique.

Sur la butte de la basilique,plein de coins sympas.

Dernier jour, dernière étape sur le Morvan, Avallon.

De beaux restes de cette ville fortifiée.

Nous marchons sur les traces de la grenouille.

Le long des anciens remparts.

21 juillet 2020: Massif du Pilat-Crêt de la Perdrix.

Retour sur mes terres du 42 aujourd’hui. Avant de rentrer au bercail,passage dans le parc naturel du Pilat que je connais très peu…

Partons à l’exploration vers les differents crêts qui parsement ce massif.

A comparer du Vercors c’est une partie de plaisir.

Paysages vallonnés autour du crêt de la Perdrix.

Terres rocailleuses et champs de myrtilles m’entourent sur les sommets.

La vallée du Rhône s’étend devant moi au crêt de l’Oeillon.

20 juillet 2020: Crest.

Après le week-end en immersion dans la nature, retour à un mode plus citadin dans la ville de Crest.

C’est en voyant cette haute tour que je me suis dit que cela méritait un petit arrêt.

Une belle vue au-dessus des toits de la ville.

Des petites ruelles sympathiques sur les hauteurs.

Tout en haut le donjon survole la ville avec ses 52 m de hauteur (la plus haute tour de France).

19 juillet 2020: Le cirque d’Archianne-Rochers de Plautret.

Deuxième jour de rando avec Baptiste,le soleil et la chaleur sont de retour.

Balade plus tranquille sur le papier aujourd’hui mais on en veut toujours plus…

Départ au cirque d’Archianne, site connu pour être le repère des rapaces.

Le chemin emprunté longe les falaises et nous nous régalons.

Les chevilles chauffent dans les pierriers.

Après le passage des quatre chemins, le plateau immense s’offre à nous.

Au col des Bachassons, à la recherche du spot le plus beau.On monte on monte!

Ca y est!Aux rochers de Plautret, nous avons une vue incroyable sur tout le Vercors!!!

Une fin en beauté pour conclure mon année à explorer ce magnifique Vercors.

En haut les rapaces (vautours,gypaètes…) nous survolent et nous sommes émerveillés.

18 juillet 2020: Le grand Veymond.

La venue de Baptiste pour mes dernières escapades dans le Vercors annonçait un programme chargé…Il fallait proposer du lourd pour un gars affûté comme un rasoir et prêt à montrer qu’un auvergnat dans le Vercors ça sait se défendre!

Donc ça sera le toit du Vercors pour nous aujourd’hui : Le grand Veymond.

Le temps se fait un peu capricieux et la brume couvre les sommets…

Arrivés au pas de la Selle,une bonne première étape franchie😥

Sur le plateau, des sommets à perte de vue.

Arrêt pique-nique,les voisins ne sont pas bruyants.

La côte pour atteindre la pointe du grand Veymond est sans fin.

On dirait que quelqu’un cherche le Puy de Dôme 😀

Le soulagement!Les 2341 m sont atteints!

Sur le chemin du retour nous guettons les trouées qui se font rares.

Mais quand ça se dégage c’est pas mal!


Tiens Baptiste si on empruntait ce joli canyon et on se perdait,ca serait cool…

Au final on aura 25 kms dans les pattes…

Le cadeau de fin de journée le beau temps qui revient…Sa majesté le Mont Aiguille.

Et le grand Veymont tout au fond qui nous nargue.

Allez en bonus nos rencontres de la journée.

13,14,15 et 16 juillet 2020: Séjour avec les collègues dans la Drôme.

Aujourd’hui retrouvailles avec les collègues de travail à Châtillon en Diois.Au programme du séjour : Farniente,baignade,des apéros et du sport bien-sûr !

Le camp de base,on n’est pas mal!

Très joli spot de baignade dans la vallée de la Roanne(et non c’est pas une blague 😀)

L’eau est un peu fraîche mais quel plaisir de se baigner dans un cadre pareil!

La super Team!

Activité jetage de cailloux et construction de barrages.

Après la détente,on va faire chauffer les muscles!

Du vélo pour le bas.

Et du canoë pour le haut.

Du bon raclage de cailloux car peu d’eau mais de la bonne rigolade.

Un joli cadre de pique-nique pour notre dernier jour ensemble: L’abbaye de Valcroissant qui fait face à la montagne de Glandasse.

Nous trinquons une dernière fois à Die avant de se dire à bientôt…

12 juillet 2020: Col du Rousset-Pas de l’Echelette.

Nous arrivons sur la pointe sud du plateau du Vercors au niveau du col du Rousset et les paysages sont toujours aussi beaux…

Un grand plateau se profile devant nous,les crêtes nous font de l’oeil.

Vue sur la réserve naturelle des hauts plateaux du Vercors.

Et la découverte du Vercors Dromois est grandiose !

Aux détours des crêtes…

Attention au vertige!

En contrebas,notre destination: La Drôme.

10 juillet 2020: Baptême de parapente à Autrans.

Aujourd’hui grand jour pour un oiseau qui va prendre son premier envol…

Voilà le lieu de départ,comme vous pouvez le constater pour un baptême il faut avoir le coeur bien accroché à 1600 m d’altitude…

Préparation rapide avant le départ.A quelques minutes près le vol aurait été annulé…On a eu chaud!

https://camionnetteparty.files.wordpress.com/2020/07/wp-1594412383641-1.qt

Moment magique!!!

Vue d’en haut,il y a quelqu’un aux anges 😊

En utilisant les courants d’air chaud, papa a pu grapiller encore 300 m d’altitude et apercevoir les massifs du Vercors,de la Chartreuse et de Belledonne…

8 et 9 juillet 2020: Fort St Eynard et Cuves de Sassenage.

Mon temps sur Grenoble touche bientôt à sa fin.

L’heure est de profiter de dernières ballades…

Et si je profitais du point de vue d’un des bastions qui entoure Grenoble: Le fort St Eynard.

Période de sortie pour les papillons!

A l’approche du fort.

D’un côté Grenoble, de l’autre côté une partie du parc de la Chartreuse.

Perché à 1338 m d’altitude, le fort offre une vue grandiose…

Le lendemain, instant fraîcheur aux cuves de Sassenage avec les parents.

Difficile de redescendre les gorges du Furon pour aller dans la cuvette Grenobloise bien chaude.