Bilan 3ème boucle

Cette troisième boucle c’est…

Un peu plus de deux mois de voyage, un ferry qui veut pas partir pour l’Irlande (sniff), une côte Bretonne magnifique, mon pied qui n’est pas marin quand il y a de la houle,une camionnette qui a encore tenu le coup malgré son vieil âge, une pluie miraculeusement absente, des routes pas larges, trouées et remplies d’Anglais, des moutons et des faisans en surabondance, mon petit dico anglais qui m’a fait survivre, des plaisirs English culinaires (fish and chips,cheddar), de la vie chère à rendre fou un gilet jaune, un pain Français qui m’a beaucoup manqué, de la Beer qui coule à flots, un vélo rouillé par la mer mais compagnon idéal en voyage, des villes avec chacune un charme particulier (le romantisme de Bath, la Baie de Cardiff, le Rock’n Roll de Liverpool, le château d’Édimbourg), la beauté de tous les parcs nationaux où j’ai usé mes chaussures :), un compagnon de route au top, Simon dont la tente de toit fascine l’Europe entière, et bien-sûr l’Ecosse et ses paysages à couper le souffle (Skye I love you!!!).

Un aperçu général de la boucle

16 avril 2019: Loch an Eilein dans le Glenmore Forest Park.

Nous voilà dans le Glenmore Forest Park pour notre dernière escapade Écossaise avant le début de notre grande traversée du retour au Royaume-Uni.Eh oui il faut bien commencer à redescendre avant qu’ils referment les frontières les Brexitois…

Cet après-midi,promenade autour du Loch an Eilein.

Devant les restes d’un château,au fond les hauts sommets enneigés du parc Caingorms.

La forêt de Rothiemurchus a la particularité d’abriter des pins calédoniens centenaires.

Ici le silence n’est perturbé que par quelques bruits d’oiseaux…

14 avril 2019: L’île de Skye.

Attention les images que vous allez voir risquent de vous choquer par leur beauté, bienvenue sur l’île de Skye!

Le matin avant d’arriver au point de départ de notre randonnée,voilà ce que nous avons vu sur la route.

Au bord de ce loch on a vu une loutre 😊

Bon je m’arrête là pour le bord de la route,voyons la rando au old man of storr.

En haut des immenses éperons rocheux.

La vue du sommet,exceptionnel!

La ville de Portree et son port aux maisons colorées.

Et c’est pas fini…

Fin d’après-midi direction le Neist Point.

Le phare jaune de la pointe a son charme.

Et sur le chemin du retour que dire…

13 avril 2019: Rando Ben Nevis et château Eilean Donan.

Nous nous aventurons aujourd’hui vers le plus haut sommet du Royaume-Uni : Le Ben Nevis.

Des rafales de vent glacial mais des vues toujours aussi belles!

Derrière le Ben Nevis,devant un homme dans le froid.

Sur le chemin on a encore croisé des cerfs mais cette fois on a la preuve 😊.

Puis après cette randonnée,direction l’île de Skye.Sur la route des paysages incroyables,un vrai rêve…

Voici quelques aperçus.

Et pour finir cette journée inoubliable,un bonus: Le Eilean Donan Castle.

12 avril 2019: Lost valley, Glencoe.

Aujourd’hui,nous sommes sur les traces d’un fameux agent 007 dans un lieu incroyable: La lost valley.

Des nombreux sommets immenses nous entourent.

Les paysages sont tellement beaux que nous avons envie de nous arrêter tout le temps…

L’arrêt pour notre promenade sera au niveau des three sisters.

Et nous avons eu aussi la chance d’observer des cerfs à l’abri des montagnes(mais nous avons que des preuves floues😕).

Un morceau du loch Linnhe.

Et les parkings sont gratuits,hourra pour l’Écosse!!!

11 avril 2019: Loch Lomond and the Trossachs National Park.

Encore plus de soleil et moins de froid un peu plus au nord de l’Écosse…Bizarre,bizarre…Mais où est la brume et la pluie?

Nous voilà arrivés en cet après-midi au parc national du lac Lomond (considéré comme étant le roi des lacs en Écosse) et les Trossachs.

Balade au milieu de la forêt et des lacs avec des couleurs rappelant l’automne.

Loch Drunkie.

Loch Reoidhte.

9 et 10 avril 2019: Edimbourg.

Grosse étape du début de notre périple Écossais :Edimbourg.

Nous devons être les seuls zigotos à aller en vélo dans la capitale avec ce froid pareil malgré le soleil…Mais l’avantage indéniable c’est la liberté de mouvement 😊.

L’incontournable tout d’abord, le château d’Edimbourg.

Vue d’en bas,tout aussi imposant.

La rue principale ou la high street en anglais très densément peuplée de touristes.

En s’aventurant un peu plus à l’écart nous découvrons d’autres quartiers tout aussi sympathiques.

Les bâtisses Écossaises sont plutôt mastocs…

Et des petites ruelles qui attirent le regard et notre curiosité.

Victoria street,l’une des rues les plus charmantes à mes yeux avec ses devantures colorées.

Deuxième jour,nous prenons de la hauteur,direction Calton hill pour une vue à 360 degrés sur Edimbourg et ses environs.

Salisbury Crags au fond.Edimbourg est entouré de montagnes et repose sur du terrain volcanique.

Simon au Panthéon Écossais!

Nous sommes tombés par hasard en étant dans le quartier des quais sur cet espace très joli et calme(ça change du bain de foule du centre) nous rappelant une certaine atmosphère Amsterdamoise.

Vue d’une partie de la ville depuis Princes street et son parc.

7 et 8 avril 2019: Premiers pas en Écosse.

Ça y est, la frontière est passée et le temps s’est mis en mode écossais 😊.

La preuve en photos,la frontière au niveau de Carter bar au milieu des montagnes et du brouillard.

En attendant l’ami Simon juste au sud d’Edimbourg,petit tour des environs vers Balerno, Threipmuir.

Ça caille sévère,je n’ai jamais été aussi haut en latitude, c’est comme être au nord du Danemark…

6 avril 2019: Le mur d’hadrien dans le sud du Northumberland National Park.

Au revoir les lacs et les montagnes,pas déçu de quitter le Lake District en ce samedi matin car les Anglais ont débarqué en masse pour le week-end.

Me rapprochant de plus en plus de la frontière avec l’Écosse,le temps me l’indique en cette journée un peu plus maussade 🌫,j’arrive à proximité du mur d’Hadrien.

Je me fais une bonne balade le long du mur,je n’en ferai qu’un bout,117 kms ça fait long…Mais on se rend déjà compte du travail harassant que cela a dû être de le construire…

Point de départ de la promenade Walltown et son petit lac.

Une des nombreuses tours de contrôle du mur d’Hadrien.

Comme on peut le voir c’est plutôt vallonné,pas facile d’être un bâtisseur Romain en 122…

Le mur disparaît à certains endroits pour mieux réapparaître à d’autres,le but essayer d’imaginer son tracé 😊.

Fin du trajet Cawfields,c’est tentant d’aller plus loin mais faut penser au retour.

5 avril 2019: Lake District National Park.

Découverte aujourd’hui du parc national Lake District,comme son nom l’indique il devrait y avoir du lac mais pas que…(🏔)

Déjà petit tour le matin vers le lac Rydal proche de la commune d’Ambleside.

L’après-midi de la grimpette pour changer☺ au nord du parc dans les environs de la ville de Keswick.

Un groupe d’anglais m’a conseillé ce sommet et en effet le Catbells vaut le coup!

Une vue à 360 degrés incroyable!!!

Là voici en 4 clichés.

En bas c’est pas mal aussi…

4 avril 2019: Yorkshire Dales National Park.

Après une journée de repos au camping, je vais faire un tour en cette journée ensoleillée mais fraîche dans le parc national de Yorkshire Dales.

Le Yorkshire connu pour être une terre hostile et sauvage a été fidèle à sa réputation…

En ce début avril, il faut s’habiller chaudement au risque de perdre des membres😨 si on veut s’aventurer dans ces hauts plateaux.

Me voilà entouré par les trois plus hauts sommets du parc.

L’Ingleborough.

Le plus haut sommet: le Whernside.

Et au loin le Pen-y-ghent.

L’ingleborough vu de plus près, je ne suis pas resté longtemps là-haut car le froid et les bourrasques ne voulaient pas de moi…

Au sol de nombreux rochers façonnés par l’action de l’eau et donnant à quelques endroits des cavités.

Un petit avant-goût du programme de demain au fond le Lake district National Park.

1 et 2 avril 2019: Liverpool.

Après cette belle parenthèse Galloise, me voilà de retour en Angleterre.

Et de la plus belle des façons avec la visite sur deux jours de Liverpool 😊.

Célèbrement réputée pour être le lieu où tout a commencé pour l’un des plus grands groupes de Rock, je veux bien-sûr parler des Beatles.

Impossible d’échapper aux quatre garçons dans le vent tellement la ville regorge de références à leurs noms.

Donc c’est en toute logique que je me précipite vers le lieu mythique : The Cavern Club où le groupe a joué la première fois en 1961 et y a enchaîné pas moins de 292 concerts en deux ans, Ouf!!!

L’entrée d’origine du club.

The Mathew street,une rue légendaire avec des pubs et clubs dont les noms sont en référence aux albums des Beatles (Sergent pepper, Rubber soul…).

Le hall of Fame avec les plaques de tous les artistes qui sont venus jouer ici, cela fait rêver (Queen, Jimi Hendrix,et j’en passe…)

Allez cadeau, l’intérieur du Cavern Club avec son ambiance Rock!!!

J’en ai encore des frissons…

Bon après ce moment fort en émotions, direction Albert Dock et son atmosphère maritime.

Architecture de brique rouge qu’on retrouve un peu partout à Liverpool.

Les Docks se prolongent en plusieurs parties aux styles différents.

Ici on aperçoit l’espace dédié aux musées.

On se sent tout petit à côté de ces bâtiments du Pier head ou port marchand, appelés les trois grâces.

Quand je vous disais qu’ils étaient partout ces 4 là 😊.

Deuxième jour,on s’étire les jambes,on rechausse les crampons et on est reparti…

Vue de la tour de la radio,comme à Berlin elle sert aussi de panorama et de restaurant.

La très belle arche du quartier chinois (considéré comme étant le plus ancien quartier de cette communauté en Occident).

La cathédrale plutôt imposante de Liverpool…

Petit tour sur le campus avec la belle université de Victoria.

La Central Library (bibliothèque) vue de l’intérieur,ça donne le tournis…

Après-midi,visite de l’exposition sur John Lennon et Yoko Ono au muséum national.Super!!!

Entre vidéos,objets personnels,moments intéractifs,tout cela chargés d’émotions.